Si ce message ne s'affiche pas correctement consultez-le en ligne

Communiqué du 5 octobre 2018

 

- Génération Identitaire occupe les locaux de l’ONG pro-migrants « SOS Méditerranée » : l’Aquarius doit être saisi ! -



Depuis 14 heures, Génération Identitaire occupe les locaux de « SOS Méditerranée » à Marseille où ses militants ont déployé une grande banderole « SOS Méditerranée complice du trafic d’êtres humains ». 
Réalisée de manière pacifique, notre action vise à dénoncer la complicité de cette ONG qui, sous couvert « d’humanitaire », collabore avec les passeurs de clandestins.  
 
En effet, depuis 2015, le navire « Aquarius » affrété par SOS Méditerranée récupère les migrants abandonnés en mer par les passeurs pour les débarquer sur le sol européen. Véritable « taxi des mers », il constitue un maillon de la grande chaîne de tous ceux qui profitent de l’immigration massive, des mafias libyennes aux vendeurs de sommeil européens, en passant par la cohorte d’associations subventionnées qui ont fait de l’immigration leur fonds de commerce.
Interrogé sur ce rôle délétère joué par les ONG, Emmanuel Macron a concédé au mois de juin qu’on ne peut pas « accepter durablement cette situation car au nom de l’humanitaire cela veut dire qu’il n’y a plus aucun contrôle. À la fin on fait le jeu des passeurs en réduisant le coût du passage pour les passeurs. » (Le Parisien, 26/06/2018). 
 
Nous demandons aujourd’hui au Président de la République de faire preuve de cohérence. L’Aquarius est actuellement à Marseille, privé de tout pavillon pour non-respect des "procédures juridiques internationales". 
A l’instar du  navire « Luventa » de l’ONG « Jugend Rettet » placé sous séquestre par la Justice italienne en août 2017, nous réclamons la saisie de l’Aquarius et la fin de toute forme de subvention à ces associations qui favorisent la submersion migratoire.



Partagez et signez la pétition !


 Youtube | Site officielTelegram

Ne répondez pas à l'adresse d'expédition, votre message ne sera pas lu.En accord avec la législation internationale concernant internet, un courriel ne peut être considéré comme envoyé abusivement dès lors qu'il comporte le moyen d'être retiré de la liste de diffusion. Pour vous désabonner immédiatement de notre liste de diffusion, il vous suffit de suivre ce lien.